Il existe plusieurs manières de rédiger son carnet de voyage. Bien sûr, la narration domine dans votre livre, mais ce serait également intéressant d’ajouter des informations historiques, spatiales et contextuelles. Datez votre récit, et attachez-y des icônes ou des croquis. Le carnet doit retracer les principales étapes de votre périple, pour qu’il laisse en vous des souvenirs impérissables.

Créer son propre carnet de voyage

Le voyage est souvent un apport de découvertes et d’expériences nouvelles. Ce serait vraiment dommage si nous en venons à perdre nos souvenirs de vacances dans l’un des endroits les plus magiques du globe. N’est-ce pas aussi votre avis ? C’est pourquoi tout touriste a intérêt à tenir un carnet de voyage. Il existe des techniques simples pour réaliser un bon calepin de voyage. Munissez-vous d’un bloc-notes de taille A4, d’un stylo et d’un crayon. A ne pas oublier : un appareil avec un bon objectif pour prendre en cliché les sites grandioses et pittoresques que vous allez explorer au fil de votre périple.

Ce que doit contenir un carnet de voyage

Le carnet de voyage est un récit autobiographique d’un circuit ou d’une escapade entrepris dans une destination donnée. Le ton est simple et direct. On s’écarte des réclames publicitaires qui, font l’éloge d’une destination en mettant en avant ce qu’elle offre de meilleur. Ici, l’auteur livre une image de la ville d’après le point de vue d’un visiteur ou d’un plaisancier. Il est faux de penser que le carnet de voyage n’est pas un récit objectif. Certes, l’auteur peut céder aux élans d’une narration passionnée et décrire ce qu’il a le plus ou le moins prisé au cours de ses circuits. Il n’en reste pas moins que le calepin de voyage doive présenter un portrait le plus détaillé possible de la ville ou de la région que l’écrivain a visité. Il convient donc de calibrer le discours narratif et ajouter des descriptions illustratives et concrètes.

Comment enjoliver un carnet de voyage ?

Vous le savez désormais : en plus d’être un journal intime, le carnet de voyage se doit d’informer, de décrire, et de transmettre l’image authentique d’une destination. Pour ajouter une animation visuelle à votre récit, il est intéressant (et plus amusant) d’attacher des images, des peintures, des dessins… Il y a aussi les options de collage, pour ramener des éléments typiques du pays : un ticket de musée, un coquillage, un fragment de plantes vertes… Il va falloir également dater votre récit et l’enrichir de sources documentaires.