Pour plus d’un touriste, le carnet de voyage est un compagnon de route irremplaçable. Mais à quoi peut-il servir ? L’origine des agendas de voyage remonte à l’âge de la Renaissance. Il sert à transcrire les parties les plus intéressantes d’un périple. Le ton du récit est simple, authentique et personnel.

Un accessoire de voyage indispensable

Les carnets de voyage sont des outils incontournables lorsqu’on souhaite partir quelque part le temps d’une escapade en famille ou en groupe d’amis. Un de ces accessoires tout bêtes, mais qui nous rend de précieux services, ne serait-ce que pour tuer le temps, pour notifier les bonnes et mauvaises aventures qu’on a vécues, ou pour graver dans les annales les sublimes moments de nos périples. Tout d’abord, essayons de définir ce qu’est au juste un carnet de voyage.

L’art des carnets de voyage est né durant l’époque de la Renaissance. En ce temps-là, les peintres entreprenaient un voyage à Rome, la capitale incontestée des Beaux-arts, pour redécouvrir les trésors de l’art antique. Vinci, Poussin et Bruegel s’ingéniaient à transcrire les lieux et les curiosités qui ont séduit leur imagination.

C’est quoi, un carnet de voyage ?

Aujourd’hui, le carnet de voyage est un genre littéraire à part entière. Est-ce une lettre, un journal intime ou un récit d’aventure ? Il y a un peu de tout çà dans le carnet de voyage sans ressembler tout à fait à l’un d’entre eux. Il s’agit d’une œuvre narrative, où l’auteur retrace le déroulement de son périple en relatant les aléas, les découvertes, les expériences qu’il a pu tirer de son séjour. Le récit s’apparente à un journal de bord, avec des dates et des indications spatiales, mais il est rédigé dans un style émouvant et personnel. Le touriste s’emploiera à décrire les points d’intérêt de la destination : les jardins, les musées, la faune et la flore, les sites historiques… En outre, il devra détailler les itinéraires qu’il a empruntés pour faire le tour des richesses de la ville.

Des notes informatives assorties de photos de qualité

Un bon carnet de voyage communique des renseignements clairs et véridiques sur la destination. Il emporte le lecteur dans les endroits de rêve contés par le touriste, il vous donne envie de faire vos valises et de partir vers le pays dont on vous relate la beauté.

En outre, le carnet de voyage ne doit pas être avare de belles iconographies. Par exemple, si vous allez rendre compte de votre séjour de plaisance à Marseille, des photos de Notre-Dame de la Garde et du parc Borely s’imposent pour appuyer votre récit.